Maria-Victoria Hernandez psychothérapie - développement personnel - sexologie - hypnothérapie
Français
Français

Le psychisme est le principe vital qui anime le corps humain

Je suis psychologue clinicienne et psychothérapeute expérimentée. 
Après mes études en psychologie à la Faculté de Strasbourg, j'ai commencé il y a plus de 20 ans, à travailler dans ce que j'appellerai la restauration de l'âme...psyché.
Une thérapie c'est prendre soin de l'être.
Quand j’entreprends un travail avec un patient, je n’ai pas de programme préétabli. Chacun est unique, il faut donc, d’une certaine façon, créer une nouvelle thérapie. Mon approche thérapeutique est par conséquent du sur-mesure par rapport au problème présenté par le patient et en fonction de sa personne.


Mon travail, principalement éclairé par la psychothérapie existentielle et la psychologie analytique, renvoie à la responsabilité de chaque être humain de prendre ses propres décisions et d’exercer sa liberté à partir d’un meilleur contact avec lui-même, en se libérant des peurs et blocages émotionnels, en allant vers le «connais-toi toi-même». 

  

Un thème central, l’intégration de la personne dans tout ce qu’elle est et tout ce qu’elle vit et ressent, pour favoriser l’unité de l’être et diminuer la fragmentation de la personne dans ses rôles, et dans les manifestations de ses troubles. Ainsi, le patient est perçu comme une personne vivante, unique, entière et cherchant à découvrir un sens à son existence, une liberté dans ses pensées, l'énergie de son désir.

 

Ses potentialités sont explorées dans son vivant, intègre et intact ; le passé est seulement analysé en regard des éléments qui entravent encore la pleine réalisation de soi dans la vie présente.

 

 

 

Que peut-on attendre de ma rencontre en psychothérapie ?
D'être accueilli et entendu selon cet axe de vie :
Accepter tout être humain, tel qu'il est et quoi qu'il ait fait, sans le condamner et croire en ce qu'il peut devenir, par de là tout l'inaccompli et les difficultés qui sont en lui.
Mais l'accepter sans faiblesse ou complaisance, dans la plus grande lucidité et dans une relation sans complicité aucune avec ce qui fait sa souffrance. 
D'une bienveillance intraitable. D'une écoute qui peut tout entendre mais qui ne concède rien aux désirs mortifères, ni aux gémissements. D'une attention sans restriction mais d'une justesse sans compromis. 
D'une présence sans faille mais dans le refus le plus strict de toute dépendance.